Vendredi 29 Août – Présentation de Chevaux Irish Cob

Vendredi 29 Août – Présentation de Chevaux Irish Cob

L’élevage MAGE est heureux de vous présenter deux de ses reproducteurs et une pouliche Irish Cob lors de la réunion hippique de 20h. 

 

CLONONEEN RED (PADDY)

Etalon alezan crins lavés âgé de 10 ans, vainqueur du Ltd National Héritage Week en 2012 (Concours qui regroupe les plus beaux Irish Cob et Gypsy Cob). Grâce à cette victoire, il obtient le titre d’étalon ELITE grade 1.

Paddy regroupe tous les critères de la race : une jolie tête, une bonne orientation d’encolure, une belle ligne de dos, une croupe bien rebondie, une bonne implantation et épaisseur de crins et fanons. A ces qualités physiques, s’ajoute un caractère en or.

Paddy est un fils du célèbre étalon « Clononeen Mull of Kintyre » (Roméo) né en Irlande et exporté aux Etats-Unis où il gagne notamment les titres de « Meilleur de race », « meilleur étalon de 4 ans et plus ». Il gagne également le « Gold Cup Stallion ». Paddy est le seul fils de Roméo à faire la monte en France.

Il a rejoint l’élevage au début de cette année 2014 et participera au championnat de France à Lamotte Beuvron le 20 Septembre prochain.

KILTINAN MARE

Elle est également née en Irlande, elle est arrivée en France au début de cette année. Cette jument était jument nourricière en Irlande. Elle a adopté et élevé plusieurs poulains dans les plus grands Haras Irlandais. Sa dernière adoption a été faite à Watership Down Stud.

Elle participera également au Championnat de France à Lamotte Beuvron le 20 Septembre prochain.

Sa pouliche EQUI’NOX est issue de CLONONEEN SCEAL EILE, étalon stationné en Irlande.

Petite présentation des origines de la race Irish Cob

La race IRISH COB est issue des souches irlandaises (Irish Draft, Irish Hunter, Connemara, Kerry Bog Pony et Cob de Show).

Ces croisements ont été réalisés par les TRAVELERS IRLANDAIS. Les Travelers étaient des paysans irlandais expulsés des fermes lors de la Grande Famine en 1847 pour survivre, ils récupèrent dans les fermes, les chevaux mis au rebut.

En effet à l’époque, tout cheval un peu fort (très Draft) et bi-ton n’est pas du tout apprécié des propriétaires terriens. Seules les robes unies sont à la mode à cette époque auprès des gens fortunés.

Aussi, c’est avec cette base de chevaux très colorés et un peu trapus, que l’Irish Cob à travers les décennies s’est constitué.

L’Irlande ne sort de la misère financière que vers les années 1980/1990. C’est à partir de ce moment que la race prend une grande ampleur en Irlande et que l’apport de sang des autres races anglo-saxonnes s’intensifie.

Les différents apports de sang qui ont amenés au « model » actuel

Les échanges de marchandises de bateaux entre les îles britanniques et l’Irlande se sont amplifiées au cours de ce dernier siècle, entraînant sur le sol irlandais une population non négligeable de chevaux originaires des îles.

On y retrouve entre autre du Welsh, du Shire, du Clydesdale.

Le mélange de toutes ces races au cours du temps a permis d’élaborer le « model » actuel. Model qui devient de plus en plus stable dans son berceau d’origine, et qui y est élevé de plus en plus en race pure. Aussi, depuis les années 1970, la race a grandi, et The Irish Cob Society Ltd et le DAF ont créé 3 sections : Petit, Traditionnel et Grand « Models ».

Le caractère de l’Irish Cob

Chevaux très calmes et très doux mais malgré tout très sensibles et très à l’écoute.

A la base, ces chevaux tiraient les roulottes, ils sont de ce fait de formidables chevaux d’attelage. Ils sont également de très bons chevaux de loisir. Ils peuvent également pratiquer les disciplines de dressage et de sauts d’obstacles. Ces chevaux peuvent donc convenir à toute la famille.

Retrouvez l’Elevage MAGE sur Facebook.